UNI en ordre de marche pour l’accession du pays à la pleine souveraineté.

L’Union Nationale pour l’indépendance a tenu séminaire politique ce samedi 24 février 2018 à La Foa. Environ 50 cadres des cabinets UNI des 3 provinces, du gouvernement et du congrès étaient présents. Tous les élus des trois provinces et les deux ministres ont fait le déplacement.  On note une présence très forte de la nouvelle génération.

Durant cette réunion, les travaux effectués depuis plus d’un an par UNI sur le projet de création de l’Etat de KNC en Océanie ont été présentés. Un livre est d’ailleurs en cours d’édition pour aider à la bonne compréhension des enjeux de l’indépendance. UNI y propose les bases sur lesquelles fonder la construction de la nouvelle société politique indépendante et sa constitution.

Les travaux sur l’après référendum en cas de oui ont aussi été présentés par le groupe «palétuviers » composés de jeunes experts bien de chez nous en droit, en environnement, etc.

C’est le programme d’accession à la pleine souveraineté qu’UNI préconise de mettre en œuvre durant la phase de transition. 

Les travaux en cours au sein des GT (groupe de travail) notamment au sein du G10 ou participent P.Néaoutyine, V.Tutugoro, R.Wamytan et D.Goa ont été présentés.

Même si le blocage de la droite coloniale a atteint un niveau d’hystérie irresponsable, les responsables indépendantistes poursuivront jusqu’au prochain Comité des signataires de fin mars comme on s’y est engagé. 

Enfin, les élus ont présenté les priorités d’UNI au sein des 5 institutions. Il a été demandé de recentrer l’action et un groupe d’élus est chargé de présenter le programme des actions de 2018/2019 de toutes les institutions. Un calendrier et un organigramme ont été enfin présentés au séminaire.

Qu’on se le dise, après la bataille des dernières législatives, UNI  a positionné ses forces pour le référendum. Il sillonnera à nouveau le pays pour promouvoir le projet de création de l’Etat de KNC et le programme opérationnel d’accession.

Qu’on se le dise, après la bataille des dernières législatives, UNI a positionné ses forces pour le référendum.

Comments

comments

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*